Projet pédagogique

DESCRIPTIF DU CENTRE

« La nouvelle jeunesse de saint Menet » est une association de la Fédération Timon David  qui gère deux types de structures : le pavillon Jacques Gentil (bâtiment d’accueil pour hébergement) et l’œuvre (centre de loisirs agrée DDJS n°013org0363) qui existe depuis janvier 2007.

C’est pour cet accueil de loisirs que nous avons élaboré le présent projet.

a)   Le lieu.

L’œuvre et le pavillon se situent sur le même lieu que l’école et le collège Notre Dame de la Jeunesse.  L’ensemble est au cœur d’une propriété boisée de 11 hectares autour d’un château de style renaissance, idéalement située entre Marseille et Aubagne, au 59 avenue de saint Menet 13011.

Nous pouvons joindre ce centre au :

Par téléphone au 04 91 27 06 36 ou par mail sur ondj(Replace this parenthesis with the @ sign)orange.fr.

 

Nous bénéficions :

De plusieurs types de locaux qui ont été rénovés et mis aux normes de sécurité :

  • un réfectoire
  • plusieurs salles d’activités
  • des chambres individuelles avec sanitaires
  • un gymnase : dojo avec sanitaires
  • une piscine de 25m

Et de plusieurs terrains de jeux : bois, pré, terrain de sport.

b)  La durée de l’accueil.

Le centre ouvre ses portes toute l’année, de septembre à juillet : tous les mercredis journée et samedis après-midi, certains dimanches et pendant les vacances scolaires. Les parents accompagnent puis viennent chercher les enfants. Un accueil permet de les recevoir convivialement, de leur présenter les activités du jour, leur faire visiter les lieux et de faire un point administratif avec eux.

c)   Le public accueilli.

Les enfants ont entre 6 et 17 ans. Ils sont issus de tous milieux socioculturels. Nous pouvons en accueillir jusqu’à 130 en vue d’un travail éducatif à travers les loisirs.

Les tranches d’âges sont mélangées lors d’activités spécifiques. Ce procédé permet de pratiquer ce que le père fondateur des œuvres, le père Timon David, nous a légué, à savoir : les plus grands qui s’occupent des plus petits comme une fratrie familiale. Toute cette pédagogie fonctionne depuis plusieurs siècles et, aujourd’hui encore, la technique est toujours d’actualité. Cependant, il nous arrive aussi de fonctionner par groupe d’âge afin de pouvoir s’adapter au rythme de chaque enfant que nous accueillons.

d)  L’équipe d’encadrement et le personnel de cuisine.

La Directeur du centre est Sid SAHNOUNE, titulaire du BAFD et en cours de formation DHEPS.

La Directrice pédagogique est Estelle TACHOUERES, avec un BAFD en cours de validation.

 

Nos animateurs titulaires du BAFA travaillent en collaboration avec des stagiaires et des animateurs sans qualification. En équipe, ils préparent un programme d’activités et un projet d’animation pour atteindre les objectifs pédagogiques définis dans le présent document.

 

Des personnels professionnels assurent les fonctions de cuisine et d’économat. Chacun d’eux participe à l’éveil des enfants au goût et aux différentes saveurs. Ils restent tous à l’écoute de l’équipe d’animation et des enfants, s’adaptent au planning horaire des activités et si besoin, préparent un menu en fonction d’un thème de journée.

OBJECTIFS PRINCIPAUX DU PROJET ÉDUCATIF

Le projet éducatif de l’association s’inscrit dans le prolongement de celui des Œuvres de Jeunesse Timon David. Il met l’accent sur la mixité sociale. Notre mission est de contribuer à l’éducation de l’enfant en privilégiant des valeurs « humanistes » pour l’élever en futur adulte épanoui dans la société.

LES INTENTIONS EDUCATIVES ET LES OBJECTIFS PEDAGOGIQUES

Pour sortir les jeunes d’une société de plus en plus « individualiste », nous voulons permettre aux enfants de découvrir « l’autre » à travers les loisirs et dans la vie quotidienne. Il s’agit, dans un esprit de générosité, de favoriser l’échange, l’entraide et le respect entre enfants d’âges différents.

Pour ce faire nous nous fixons comme objectifs de :

–       Permettre à l’enfant de s’investir et s’engager.

–       Responsabiliser l’enfant.

–       Développer les capacités relationnelles de l’enfant.

PREPARATION DE L’ACCUEIL

Au moins deux réunions de préparation permettent d’élaborer un projet d’animation pour atteindre nos objectifs éducatifs et pédagogiques.

Un courrier présentant le fonctionnement et les modalités d’inscription est envoyé début septembre aux parents. Ces derniers ont un rôle considérable à jouer dans la vie de notre Œuvre. Premiers éducateurs de leurs enfants, ils s’intéressent à leurs activités au sein de l’oeuvre et n’hésitent pas à rencontrer le directeur ou son adjoint concernant l’éducation de leurs enfants.

Au fil des ans, un groupe de parents volontaires s’est tout naturellement créé. C’est aujourd’hui une équipe de bénévoles « membres actifs » qui s’investit dans les différentes activités de l’association et sur laquelle nous pouvons compter et nous appuyer.

PROJET DE FONCTIONNEMENT

a)   Modalités d’inscription

Pour adhérer à notre association et participer à toutes nos activités, la famille paie une cotisation annuelle et devient ainsi « membre de l’œuvre ». Elle s’engage à avoir un minimum de régularité, reste prioritaire sur les inscriptions et bénéficie de tarifs préférentiels.

En fonction du nombre de places disponibles, nous donnons la possibilité aux familles, désirant participer uniquement aux activités durant les vacances scolaires, d’inscrire leurs enfants avec un tarif spécial « membres extérieurs ».

b)  Horaires

L’ALSH fonctionne pour les membres de l’œuvre tous les Mercredis de 8h00 à 18h00 (avec restauration le midi pour ceux qui le désirent) et  tous les Samedis de 14h00 à 18h00. Nous organisons dans l’année plusieurs fêtes pour partager et vivre  des dimanches en famille.

Durant les vacances scolaires, le centre est ouvert à tous et fonctionne soit du Lundi au Vendredi de 8h00 à 18h00, soit il se déplace en mini camp (Rians, ski).

c)   Règles de vie

Elles sont indispensables à la vie en collectivité. Elles sont définies avec les enfants afin de les responsabiliser. Les animateurs veillent à ce qu’elles mettent en avant le respect de l’autre, notamment le respect des besoins de chacun (alimentation, espace pour ses affaires personnelles…). Ils peuvent évoquer certaines règles d’hygiène et de rangement (respect de la propreté, rangement du matériel après une activité…)

 

Les règles non négociables concernent des règles de sécurité :

  • Interdiction d’entrer dans la cuisine.
  • Interdiction de jouer dans les sanitaires
  • Interdiction de quitter les lieux sans avertir
  • Obligation de passer par l’accueil à l’arrivée et au départ…

 

Le non respect des règles de vie peut entraîner des sanctions qui peuvent aussi être définies avec les enfants. Nous ne tolérons bien sûr aucun châtiment corporel ni tout autre punition qui porterait atteinte à la sécurité de l’enfant.

d)  Journée type

Dans l’esprit de la méthode du père fondateur des œuvres de jeunesse, le père Timon David nous souhaitons favoriser les rencontres entre enfants d’âges différents. Ainsi les journées se passent tous ensemble dans une ambiance « familiale » et chaleureuse. Au fur et à mesure que l’enfant grandit nous lui confions de plus en plus de responsabilités. Les grands (entre 15 et 17 ans) s’occupent des plus jeunes (nous reviendrons sur le rôle des grands un peu plus loin). Le moment du repas est propice pour les animateurs qui peuvent se retrouver, échanger et réguler avec l’équipe de direction différents points sur le déroulement des journées.

 

Nous souhaitons offrir aux enfants un équilibre entre temps d’activités et de repos tout en leur permettant de profiter un maximum du grand air.

 

Une journée type sur ce centre peut donc se dérouler ainsi :

  • 8h00-9h00 : accueil, possibilité d’une pause café pour les parents.
  • +/- 9h15 : starter
  • 09h30: début des activités
  • 12h00 : temps libre organisé
  • 12h30 : repas
  • 13h30 : tps calme organisé : tournoi de jeux…
  • 14h00 : activités
  • 16h40 : goûter
  • 17h00: accueil des parents

e)   Activités dominantes du centre : « jeux et loisirs ».

Les animateurs organisent : des activités sportives, manuelles et culturelles, des jeux de plein air, des grands jeux, des journées à thème et autres festivités.

 

Du matériel pédagogique est à disposition de l’équipe :

  • pour les jeux d’extérieur : ballons, plots, fanions, sifflets, foulards…
  • pour les jeux d’intérieur : jeux de société, livres, coloriages…
  • pour les activités manuelles et culturelles : postes CD, ciseaux, colle, papiers, crayons, règles, peinture… + du matériel particulier (serviettes, objets en bois, pâtes à modeler autodurcissante…)

f)   Les « mini séjours » (Camps)

  • Automne : Au Château de Rians 83 «  Camp aventure »
  • Hiver : à saint Léger les Mélèzes 05  «  Ski, jeux et veillées »
  • Parfois au Printemps : nous essayons de varier les lieux.

 

Durant les petites vacances, l’œuvre propose la possibilité, aux enfants qui le désirent, de participer à des minis camps de six à huit jours. Dès lors aux vacances de Toussaint « Au château de St Maurin » dans le Var pour un camp « aventure et découverte » mais aussi des Grands jeux d’aventure fantastique.

Pendant les vacances d’hiver nous nous retrouvons à  » St Léger les Mélèzes  » pour un séjour de ski. Ce sont près de 70 familles qui peuvent en bénéficier. Le centre ARTES qui se trouve en pied de pistes, nous accueille en gestion complète dans des locaux accueillants et conviviaux.

Il nous arrive aussi de partir à Pâques, pour donner la chance de découvrir de nouveaux lieux en fonction des projets que nous montons (village provençal, Corse et même pays étranger…)

 

De tels séjours se situent dans le déroulement d’une année complète, à la fois comme « temps fort » et comme « temps autre » :

 

  • Comme « temps autre » il est un séjour en pleine nature opposé à une vie urbaine, un temps de loisir opposé à une vie scolaire, un temps de vie collective opposé à une vie familiale, un temps exceptionnel opposé  à la vie ordinaire.
  • Comme « temps fort » il est un temps où l’on peut mettre en œuvre de manière plus complète les moyens pédagogiques décris dans le présent document et qui sont utilisés tout au long de l’année.

g)  Budget

La participation des familles et diverses subventions permettent de financer les activités du centre.

PROJET D’ANIMATION ET D’ACTIVITES

a)   Des activités de plein air.

Les animateurs ont le choix d’organiser des jeux, grands jeux, journées à thème ou des tournois. Ils s’appliquent à varier les lieux (forêt, prés, terrain de sport) et permettre ainsi la découverte de la faune et de la flore. Ils veillent au respect de l’environnement. Certaines activités peuvent comptabiliser des points et récompenser l’équipe gagnante d’un palmarès de jeux.

b)  Des activités manuelles et culturelles.

Les enfants développent leurs compétences artistiques et s’engagent à aller au bout de leur activité.

Une bénévole de l’association, anime un atelier tous les mercredi matin. Les enfants  confectionnent divers objets destinés à être vendus au « marché de Noël ». Les bénéfices permettent de financer une partie de notre séjour au ski.

Les enfants préparent également la fête de fin d’année. Ils élaborent ensemble des numéros en vue de présenter un spectacle.

L’enfant satisfait ainsi son besoin de créer tout en développant ses capacités relationnelles par le fait de se mettre en projet (spectacle, marché) avec ses camarades.

L’animateur introduit sur les temps d’activités les notions de rangement, d’entraide et de respect.

Tous les deux ans, nous proposons de monter un spectacle à plus grande envergure, une comédie musicale qui mêlent toutes les générations.

c)   Des activités exceptionnelles 

A certains moments, nous permettons aux enfants de participer à des prestations extérieures encadrées par un personnel qualifié : tir à l’arc, stage de voile, initiation au roller, sport d’eau vive, accrobranche, ferme pédagogique, ski, cours de guitare…et bien sûr, l’été, nous profitons de notre piscine avec notre surveillant de baignade qualifié BSB.

d)  Des activités festives 

Les parents peuvent participer aux festivités que nous organisons avec l’aide de notre équipe bénévole : loto, tombola, marché de Noël, journées familiales, vide grenier, réveillon de la st sylvestre, rassemblement des œuvres TD, spectacles, soirées de juillet… L’ambiance est à la fois festive et conviviale. Les parents apprennent à se connaître entre eux et prennent le temps de discuter avec l’ensemble de l’équipe. Ce sont des moments agréables pour tous : directeur, animateurs, enfants, parents, amis… mais ce sont surtout des moments qui entretiennent nos relations les uns avec les autres,  indispensables à notre collaboration.

e)   L’aventure du jeune « grand ».

Dans l’esprit de la méthode du père Timon-David, les jeunes grands (entre 15 et 17 ans) s’initient à l’organisation des jeux, ce qui leur donne un avant goût de la formation BAFA qu’ils pourront suivre et qui sera financée par l’œuvre. Ils s’investissent ainsi dans le service aux plus jeunes à certains moments de l’année et à d’autres, ils partagent des moments à « eux », des loisirs adaptés à leur tranche d’âge (bowling, cinéma, patinoire, fête foraine, paint-ball…), ce qui permet de créer des liens et de souder le groupe.

Une fois tous les deux mois, nous organisons un week-end « grands ». C’est un moment favorable qu’ils attendent avec ferveur. Il leur permet de se retrouver et de préparer des projets ponctuels à leur envergure. Ainsi, avec l’aide de l’équipe pédagogique, ils organisent et mettent en pratique leurs réalisations lors de dimanches familiaux. Le principe de ces dimanches est de vivre en famille une journée d’œuvre. Ainsi chaque enfant vient, accompagné de ses proches, participer aux activités prévues par nos grands : des équipes de jeu qui mêlent enfants et parents, des activités, des surprises, un grand pique-nique convivial…

Nos jeunes grands peuvent ainsi s’engager et s’investir dans :

  • la préparation des festivités : affiches, invitations, choix d’un thème…
  • le jeu de rôle : déguisements, fonctions et rôles des personnages en fonction du thème de la journée…
  • dans la mise en scène : mettre en place des décors, tenir son personnage jusqu’au bout, expliquer les différentes épreuves pour faire avancer les joueurs dans une histoire…
  • le rangement et le bilan de la journée : participer au rangement du matériel, prendre du recul sur cette expérience (qu’ont-ils appris ? qu’est-ce que cela leur a apporté ? qu’est-ce qui a été difficile ?….)

f)   Des temps libres.

Les animateurs veillent à la sécurité des enfants durant ces moments qui sont propices aux échanges et au partage. Ils mettent à leurs dispositions des ballons, des balles, des cordes à sauter, cerceaux… pour les temps libres en plein air ;  des jeux de société, des livres, coloriages… pour les temps libres en intérieur. Ils restent disponibles pour des enfants qui « s’ennuient » en proposant des jeux improvisés : concours de cabane, mini défis, bouquet de fleurs , jeu de poursuite, tournoi de jeu de société …

g)  Des temps calmes

Pour permettre aux enfants de récupérer après une activité physique. Il s’agit d’organiser des moments propices au repos ou à la relaxation (livres, musique, projection d’un film…). En même temps et à tour de rôle, les animateurs prennent une pause café et peuvent se détendre.

h)  Des rencontres inter-centres

Nous l’avons déjà évoqué plus haut, nous sommes une des nombreuses œuvres appartenant à la Fédération Timon David. Afin d’unir cette grande « famille », plusieurs rassemblements sont prévus dans l’année. Ils nous arrivent aussi de partager une ou plusieurs journées voire un séjour avec une structure consœur ou une autre association. Ce sont des occasions pour nos jeunes de se rencontrer et de vivre ensemble des journées festives. Les animateurs de tous les centres prévoient au préalable un programme qui permet aux enfants de faire connaissance. Ils préparent tout le nécessaire au bon déroulement des activités: fiches de jeux, décorations, costumes, matériel pédagogique, constitution des équipes de jeux, rangement du matériel, bilans de journées, goûter festif, des surprises…

i)    Des rencontres avec des animateurs en formation.

Durant les vacances de Noël, la FSCF ( Fédération Sportive et Culturelle de France) organise deux stages B.A.F.A. (formation générale et approfondissement) sur notre site. Nous profitons de cette occasion pour collaborer avec eux à la formation des stagiaires. Ces derniers ont la possibilité, s’ils le souhaitent, de faire participer  les enfants à leurs activités. Ils ont ainsi un retour direct et concret sur le vécu des participants qui permet de faire une analyse objective et de fait, formatrice. Il y a également un bénéfice du côté des enfants et de l’équipe puisqu’on leur offre une occasion de faire de nouvelles rencontres, de découvrir des nouvelles activités, de développer leur imaginaire… Ces moments restent néanmoins sous la responsabilité de nos animateurs qui veillent au bon déroulement (respect des consignes de sécurité, discipline…). De plus, ces activités sont « optionnelles » dans notre grille d’activité puisque les stagiaires ont le choix de les faire ou non avec les enfants. C’est pourquoi des activités sont prévues pour le cas échéant.

j)    Des soirées

Nos locaux autorisent un hébergement, ce qui permet de temps en temps d’offrir, pour ceux qui le souhaitent, une nuit en collectivité. Nos animateurs sont bien sûr en charge du bon déroulement de la vie quotidienne : dîner, toilette, coucher, lever, petit déjeuner… Ils s’assurent de proposer une veillée divertissante qui amène progressivement l’enfant vers son lit où il pourra rêver d’une nouvelle journée pleine d’aventures !

EVALUATION

En fin d’année nous évaluons l’atteinte de nos objectifs :

 

–       Permettre à l’enfant de s’investir et s’engager.

  • Évaluer la motivation des jeunes « grands » dans l’animation des dimanches de fête et dans le service aux plus jeunes: la tenue d’un rôle, l’explication des épreuves, le rangement, la motivation.
  • Évaluer l’atteinte d’une finalité dans les activités manuelles et culturelles : être aller au bout, organiser une représentation, une exposition.

–       Responsabiliser l’enfant.

  • Évaluer l’implication de chacun dans les tâches collectives : participation de tous, assumer la responsabilité du rangement d’un jeu
  • Respecter les lieux communs : propreté, rangement de ses affaires personnelles, respect de l’espace de chacun.

–       Développer les capacités relationnelles de l’enfant.

  • Valoriser les capacités de chacun dans des équipes composées d’enfants d’âges différents.
  • Rencontrer d’autres enfants : être tolérant, accepter les différences.
  • Être capable de discuter en prenant en compte différents points de vue : pour établir des règles de vie, pour définir un jeu dans les temps libres…

CONCLUSION

En raison, de la durée et de la fréquence d’accueil des enfants ainsi que des vastes locaux disponibles, nous pouvons offrir aux jeunes un lieu de vie et de loisir où ils peuvent s’épanouir dans un cadre adapté et sécurisant entièrement dédié à leur éducation et à leur bonheur. Notre but est de leur offrir des journées de « rêve ». Nous voulons les sortir des activités dites « de consommation » et leur proposer de véritables activités de loisirs qui mettent l’accent sur la mise en scène, le jeu de rôles, les décors… poussant ainsi leur imaginaire.

 

Tout au long de l’année, nous proposons un large éventail d’activités culturelles, manuelles, sportives et ludiques. Dans les loisirs et dans les moments de vie quotidienne, nos jeunes sont sensibilisés au partage, à la tolérance et à la générosité.

 

Depuis un certain nombre d’années, la banalisation de la violence, les dangers de la drogue, l’insécurité grandissante, nous demandent une permanence plus grande dans l’acte éducatif proposé. Notre but est donc d’éduquer par le jeu et la prise de responsabilité en formant aux valeurs principales de la vie.

Pour cela nous essayons de favoriser :

  • La vie de groupe et l’accueil des différences dans une communauté de type familial ;
  • La participation active dans la communauté, aussi bien dans les jeux organisés et les loisirs que dans les temps de vie quotidienne (repas, repos…),
  • Les propositions d’engagement et de responsabilité adaptées aux âges, aux activités, aux moments de la journée,
  • L’attention portée à la nature, à la beauté, à la gratuité, etc…

 

L’efficacité, reconnue depuis plus d’un siècle, de la méthode d’éducation du Père Timon-David, nous permet, nous éducateurs, de continuer le travail, à savoir : « donner aux Ainés des responsabilités au service des plus jeunes ».